Les vêtements de protection contre les pathogènes à haut risque infectieux

Introduction

La prise en charge de patients atteints d’infections émergentes ou ré-émergentes (ou infections à risque épidémique et biologique (REB)), potentiellement contagieuses et graves, telles les fièvres hémorragiques virales (Ebola, Lassa…), nécessite un haut niveau de protection.
Dès lors que l’évaluation du risque a établi des risques de transmission par contact de la peau et des muqueuses avec des liquides biologiques hautement contaminants le port de vêtements de protection s’impose. Ils doivent également être utilisés dans un contexte de menace épidémique liée à un agent émergent tant que ses modes de transmission ne sont pas clairement établis.

NB : les autres Equipements de Protection Individuelle (EPI) indiqués dans ces situations (gants, appareil de protection respiratoire, écrans faciaux) ne sont pas abordés ici

Un groupe de travail de la Commission matériels du GERES, en collaboration avec l’INRS et en lien avec les fabricants concernés, a conduit un travail de recensement des vêtements de protection contre les pathogènes émergents hautement transmissibles.

Le contexte de la démarche

  • Les alertes sanitaires ont augmenté ces dernières années, SRAS, H5N1, MERS-CoV et plus récemment l’épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest (déc. 2013 – mars 2016), mettant en lumière les difficultés rencontrées par les établissements et/ou les professionnels.
  • Des EPI/vêtements de protection contre les agents infectieux existent, mais ont été initialement développés contre le risque chimique.
  • De nombreuses recommandations (françaises et/ou internationales) sur les EPI (spécifications techniques et référentiels opérationnels) ont été édictées notamment, celles :
  • Un recensement des différents choix faits en termes d’EPI  et de procédures (habillage/déshabillage) par les Établissements de Santé Référents (ESR), ainsi que l’identification des points critiques ont été réalisés par l’INRS (Maladies à virus Ebola), document ED 6209. Tenues et procédures de déshabillage des soignants en établissement de santé de référence

Les objectifs

  • Recenser les EPI commercialisés en France en s’appuyant sur différentes ressources (SYNAMAP, Centrale d’achat de l’APHP, INRS, fabricants, laboratoires d’essais…)
  • Evaluer leurs caractéristiques techniques pour référencement dans la base de données des matériels de protection des EPI jugés adaptés
  • Lister les principales caractéristiques que devrait avoir une tenue de protection optimale,
  • Proposer des pistes de développement pour l’amélioration des tenues EPI.

Les vêtements de protection en milieux de soins contre les risques infectieux

Les vêtements de protection considérés sont ceux amenés à être utilisés dans un contexte de prise en charge d’un patient infecté par un agent pathogène du groupe 4 ou un agent émergent non classé, potentiellement hautement pathogène.

Trois tableaux synthétisent les caractéristiques des vêtements de type 3B, 4B et PB-3B,  recensés en se basant sur les normes en vigueur :

L’INRS a publié un document « Vêtements de protection contre les risques infectieux. Aide au choix sur la base des caractéristiques normalisées » qui donne des informations synthétiques pour la compréhension des caractéristiques essentielles des vêtements de protection contre les agents infectieux afin d’aider les personnes en charge du choix de ces vêtements (fiche pratique ED 143 en accès libre sur le site (www.inrs.fr)

Le choix des équipements de protection individuelle à porter par les soignants pour se protéger des risques de transmission d’agents infectieux est fonction de l’évaluation des risques.
En fonction des résultats de cette évaluation, la protection individuelle pourra comporter des gants de protection, des vêtements de protection, des appareils de protection respiratoire (APR), des lunettes-masques ou des visières qui ne sont pas traités dans ces tableaux mais sont évoqués dans le document ED 6306 : Prise en charge des patients atteints d’infection liée à un risque épidémique. Tenues de protection des soignants et procédures de déshabillage. Ce document présente les différents équipements qui doivent constituer les tenues de protection des soignants dans le cadre de la prise en charge des patients atteints d’infection liée à un risque épidémique et biologique (REB).
Pour apporter une protection optimale, les EPI doivent être enfilés et retirés correctement avec une  procédure connue de tous. Le document ED 6306 propose  un exemple de procédure de déshabillage en annexe.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?