Avertissement : Compte tenu de la rapidité de diffusion de la pandémie de Covid 19, et de l’apport permanent de nouvelles données, d’études et de travaux de recherche, les informations suivantes seront régulièrement actualisées.

Page en construction

Le port de surchaussures est inutile dans le cadre de la protection contre le SARS-CoV-2. Le virus ne se contracte pas par contact avec le sol. Il n’est pas habituel dans un contexte de soins de toucher le sol. Les précautions standard imposent de toute façon de pratiquer une hygiène des mains (lavage ou friction hydro-alcoolique) si on est amené à ramasser un objet par terre.

Enfin et surtout, le fait de mettre et enlever des surchaussures nécessite de toucher ses chaussures et donc de se souiller les mains.

Les visières ou écrans faciaux protègent les yeux et le visage.

S’ils peuvent réduire l’exposition du porteur aux grosses gouttelettes émises immédiatement par une personne à proximité et face à l’écran (toux, postillons..), ils ne sont pas suffisants, tout particulièrement pour protéger des fines gouttelettes restant en suspension.

En milieu de soins, les écrans faciaux ne doivent donc pas être utilisés seuls, mais en complément d’une protection respiratoire : masque FFP2 ou masque chirurgical. Ces écrans, s’ils sont bien conçus, protègent tout le visage, diminuent le risque de souillure du masque et minimisent le risque de toucher le visage au retrait par rapport aux lunettes de protection . Consulter l’avis du HCSP du 13/05/2020

Ressources documentaires

Consulter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?