AES et risques

Les Accidents Exposant au Sang

  • Un accident exposant au sang (AES) est défini comme tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre ou coupure) soit une projection sur une muqueuse (oeil, bouche) ou sur une peau lésée.
  • Sont assimilés à des AES les accidents survenus dans les mêmes circonstances avec d’autres liquides biologiques tels que sécrétions génitales, liquide cérébro-spinal (LCS), synovial, pleural, péritonéal, péricardique, amniotique… Ils doivent être considérés comme potentiellement contaminants même s’ils ne sont pas visiblement souillés de sang  comme un AES.

Les facteurs de risque de contamination

Ils ont été étudiés lors de deux études cas – témoins l’une sur le risque de transmission du VIH, l’autre sur celui lié au VHC. Les facteurs de risque identifiés sont :

  • la gravité de l’AES : profondeur de la blessure, geste en intravasculaire (IA, IV), aiguille creuse, de gros calibre, visiblement souillée de sang
  • les caractéristiques du patient source : virémie élevée
  • l’absence de traitement post-exposition

Facteurs de risque de transmission après exposition percutanée au VIH. Etude cas-témoins (Cardo D New Engl J 1997; 337 :1485)

Facteurs de risque
OR ajusté
IC à 95%
Blessure profonde156 - 41
Sang visible sur le matériel6,22,2 - 21
Procédure avec aiguille en IV ou en IA direct4,31,7 - 12
Patient source en phase terminale de SIDA5,62 - 16
Prophylaxie par AZT0,190,06 - 0,52

Facteurs de risque de transmission après exposition percutanée au VHC. Etude cas-témoins (Yazdanpanah Y. CID 2005;41 :1423)

Facteurs de risque
OR ajusté
IC à 95%
Blessure profonde1557,1 – 3417,2
Aiguille utilisée en IV ou en IA direct100,17,3 – 1365,7
Sexe masculin du soignant3,11,0 – 10,0

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?