LA GRIPPE

  • RAPPEL CLINIQUE

Très contagieuse, la grippe peut entraîner des épidémies nosocomiales tant parmi les soignants que les patients avec des taux d’attaque importants.
Elle peut être particulièrement sévère notamment chez les sujets âgés ou les sujets fragiles (insuffisants cardiaques, insuffisants respiratoires, immunodéprimés…) mais également pour les personnes obèses, les femmes enceintes.

Elle se transmet avant tout par gouttelettes mais également par contact

Voir rappel sur la maladie : fiche EFICATT http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Grippe

  • EPIDEMIOLOGIE

Voir données Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-prevention-vaccinale/grippe/donnees/ – tabs

  • PREVENTION

Prévention primaire

A) La vaccination :

La vaccination contre la grippe est recommandée pour les professionnels de santé : Voir rubrique vaccinations/ Grippe : https://www.geres.org/vaccination-contre-la-grippe/

B) L’application des mesures complémentaires « Gouttelettes » :

En complément des précautions standard : précautions complémentaires « gouttelettes» https://sf2h.net/publications/prevention-de-transmission-croisee-voie-respiratoire-air-goutelettes

Prévention secondaire

Conduite à tenir en cas d’exposition à un cas de grippe en milieu professionnel : lien fiche EFICATT http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Grippe

 

LA COQUELUCHE

  • RAPPEL CLINIQUE

Très contagieuse, la coqueluche, dans les pays comme la France qui vaccine dès le plus jeune âge, atteint les adolescents et les adultes, qui contaminent alors les nourrissons de leur entourage, trop jeunes pour être protégés par la vaccination, avec des conséquences graves. Des épidémies nosocomiales impliquant des soignants ont été décrites.

Elle se transmet avant tout par gouttelettes mais également par contact

Voir rappel sur la maladie : fiche EFICATT

http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Coqueluche

  • EPIDEMIOLOGIE

Voir données Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/coqueluche/donnees/ – tabs

  • PREVENTION

Prévention primaire

A) La vaccination :

La vaccination contre la coqueluche est recommandée pour les professionnels de santé : voir rubrique vaccinations/ Coqueluche : https://www.geres.org/vaccination-contre-la-coqueluche/

B) L’application des mesures complémentaires « Gouttelettes » :

En complément des précautions standard : précautions complémentaires « gouttelettes» https://sf2h.net/publications/prevention-de-transmission-croisee-voie-respiratoire-air-goutelettes

Prévention secondaire

Conduite à tenir en cas d’exposition à un cas de coqueluche en milieu professionnel http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Coqueluche

Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de coqueluche : rapport du HCSP de 2004

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=461

 

INFECTIONS INVASIVES A MÉNINGOCOQUE

  • RAPPEL CLINIQUE

L’infection à méningocoque se produit par l’acquisition d’une souche au niveau du rhinopharynx qui conduit le plus souvent à un portage asymptomatique. L’infection invasive à Méninogocoque (IIM) beaucoup plus rare survient le plus souvent chez les nourrissons < 1 an et les jeunes adultes (18-20 ans) avec des complications qui peuvent être graves (létalité de 10%).

Elle se transmet par gouttelettes, lors d’un contact très proche.

Voir rappel sur la maladie : fiche EFICATT

http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Infection invasive à méningocoque

  • EPIDEMIOLOGIE

Le portage de méningocoque au niveau du rhinopharynx est très fréquent, estimé à environ 10 % de la population générale.
Il ne survient qu’environ 500 cas d’IIM en France par an.

Voir données Santé publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-prevention-vaccinale/infections-invasives-a-meningocoque/donnees/ – tabs

  • PREVENTION

Prévention primaire

A) La vaccination :

Il existe plusieurs vaccins contre le méningocoque. La vaccination à titre préventif n’est pas recommandée chez les personnels de santé en raison du niveau de risque qui est très bas, facilement maitrisable par l’application des précautions gouttelettes et, en cas d’exposition à risque, d’une prophylaxie.

B) L’application des mesures complémentaires « Gouttelettes » :

En complément des précautions standard : précautions complémentaires « gouttelettes» https://sf2h.net/publications/prevention-de-transmission-croisee-voie-respiratoire-air-goutelettes

Prévention secondaire

Instruction N° DGS/RI1/DUS/2014/301 du 24 octobre 2014 relative à la prophylaxie des infections invasives à méningocoque

http://circulaires.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&retourAccueil=1&r=38936

Conduite à tenir en cas d’exposition à un cas d’infection à VRS en milieu professionnel

http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Bronchiolite à VRS

 

INFECTION A VRS (virus respiratoire syncytial) ou bronchiolite

  • RAPPEL CLINIQUE

Très contagieuse, la bronchiolite aiguë est une maladie respiratoire d’origine virale qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans lors d’épidémies saisonnières hivernales, mais peut aussi être responsable de pneumopathies chez l’adulte.

Elle se transmet avant tout par gouttelettes mais également par contact

Voir rappel sur la maladie : fiche EFICATT

http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Bronchiolite à VRS

  • EPIDEMIOLOGIE

Voir données Santé Publique France : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/bronchiolite/donnees/ – tabs

  • PREVENTION

Prévention primaire

A) La vaccination :

Il n’existe pas de vaccin contre le VRS même si plusieurs vaccins sont en cours de dévellopement ;

B) L’application des mesures complémentaires « Gouttelettes » :

En complément des précautions standard : précautions complémentaires « gouttelettes» https://sf2h.net/publications/prevention-de-transmission-croisee-voie-respiratoire-air-goutelettes

Prévention secondaire

Conduite à tenir en cas d’exposition à un cas d’infection à VRS en milieu professionnel

http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Bronchiolite à VRS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?