Depuis la fin des années 1990, le GERES conduit des actions d’amélioration de la sécurité des soins et de la protection des personnels de santé face à l’exposition aux agents infectieux dans les structures de soins de Pays d’Afrique francophone dans le cadre de partenariats.

Les principaux axes d’intervention

  • prévention et prise en charge des AES,
  • surveillance des AES,
  • gestion des DASRI,
  • sécurisation du prélèvement veineux,
  • stratégie de vaccination anti-VHB (enquêtes de prévalence des marqueurs viraux VHB chez le personnel de santé),
  • prévention de la transmission nosocomiale de la tuberculose.

Les travaux réalisés ont fait l’objet de communications et de publications

2006-2016 : Mise en œuvre d’un programme de maîtrise des accidents d’exposition au sang et des risques infectieux liés aux soins adaptable aux établissements de santé : expérience pilote au Niger

(Coordination et financement Expertise France. Autres partenaires : Hôpital National de Niamey, CTA de Niamey, Maternité Gazoby de Niamey, Hôpital Ambroise ParéAPHP, Entraide Santé 92).

Objectifs spécifiques

Diminuer l’incidence des AES chez les personnels de santé ; mettre en place une surveillance des AES ; organiser le circuit de prise en charge post-AES ; réaliser une enquête de prévalence des marqueurs viraux VHB chez le personnel de santé et définir une stratégie vaccinale du personnel soignant contre le VHB, implanter des matériels de sécurité pour le prélèvement veineux sous vide, optimiser la filière d’élimination des DASRI perforants, prévenir le risque de transmission nosocomiale de la tuberculose.

2010-2016 : Appui à la prise en charge globale des PVVIH au Togo

(Coordination et financement Expertise France ; autres partenaires : CHU Cochin APHP, CHU-SO de Lomé, CHU de Kara, CHR d’Atakpamé, PNLS, Associations locales, Hôpital Ambroise Paré, Entraide Santé 92).

Intervention en appui aux autres partenaires sur l’axe Hygiène hospitalière et prévention des AES (réplication au Togo des actions conduites au Niger, voir supra).

2014-2015 : Interventions en contexte Ebola

dont les enjeux ont été d’apporter un appui dans le dispositif de préparation et de réponse à une éventuelle épidémie Ebola dans les Pays directement concernés par l’épidémie et dans les Pays limitrophes.

  • Au Cameroun : Appui de la coordination Expertise France dans le dispositif de préparation et de réponse à une éventuelle épidémie Ebola. Préparation et réalisation d’ateliers de formation sur Ebola et sur l’hygiène hospitalière, élaboration de matériels pédagogiques adaptés, appui à la coordination des missions hospitalières. Cinq missions conduites pour réaliser un état des lieux de l’hygiène hospitalière dans les sites Expertise France.
  • En Guinée : Appui de la coordination Expertise France sur l’axe Hygiène hospitalière/ Situation en matière de prévention et de contrôle de l’infection, Région Conakry.
  • En Guinée : appui de SOLTHIS sur l’axe Continuité des soins VIH et tuberculose sur 21 sites de prise en charge (Initiative 5%).

2011-2014 : Projets conduits dans le cadre du programme APPS

(African Partnership for Patient Safety) (pilotage pour le volet français par Expertise France, dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère du travail, de l’emploi et de la santé et l’Organisation Mondiale de la Santé) pour mener des actions s’inscrivant dans les axes d’intervention des projets Pays du partenariat Expertise France (voir supra) :

  • au Niger avec l’Hôpital Ambroise Paré APHP (Projets 2011 ; 2013 ; 2014)
  • au Togo avec l’Hôpital Bichat APHP (Projets 2013 ; 2014).

Matériels de sécurité pour le prélèvement remis par le GERES à l’Hôpital National de Niamey dans le cadre du projet APPS Niger piloté par Expertise France : vidéo

2004-2005 : Formation de formateurs

(financement Fondation BMS Secure The Future) : Abidjan, Côte d’Ivoire (2004) ; Dakar, Sénégal (2005).

Formations pratiques de personnels soignants à la prévention des risques professionnels liés aux AES et de médecins à la prescription de traitement post-exposition, selon la méthodologie développée en France pour la formation des binômes relais GERES à la stratégie de prévention des AES. Elles ont été conduites en deux étapes : une phase initiale de formation de formateurs, suivie d’une phase de formations des personnels soignants par les formateurs.

1999-2002 : Surveillance et prévention des AES dans 3 pays d’Afrique de l’Ouest

(financement ANRS). Enquête conduite dans 5 CHU à Dakar (Sénégal), Abidjan (Côte d’Ivoire) et Bamako (Mali) :

  • évaluation rétrospective de la fréquence des AES et de la perception du risque lié aux AES,
  • formations de personnes ressources à la prévention des risques liés aux AES,
  • mise en place d’un réseau de surveillance prospective des AES, utilisant les outils communs développés (protocole de surveillance, grille de recueil des circonstances des AES…) afin de générer des données spécifiques à ces milieux de soins, mieux identifier et prévenir les situations à risque élevé d’AES.

1999-2000 : Projet BurHop de surveillance et prévention des AES au Burundi

(Collaboration avec le Laboratoire de Changement Social de l’Université de Jussieu dans le cadre d’une étude sur la perception du risque lié au VIH par les soignants, financée par le Ministère de la Coopération et l’ANRS). Réalisations spécifiques : évaluation du risque lié aux AES en milieu hospitalier, participation à la mise en place de formations à la prévention et instauration d’un système de surveillance prospective des AES afin de proposer des éléments de prévention adaptés aux réalités du terrain.

1999 : Enquête d’évaluation de la perception des risques auquels sont confrontés les soignants

conduite auprès de 500 soignants, Abidjan, Côte d’Ivoire, avec : un recueil de données observationnelles (stérilisation, soins, sécurité pour les patients) et un questionnaire anonyme (antécédents d’AES, perception du risque, moyens de prévention, impact du risque). Les résultats ont été présentés à la XIème CISMA à Lusaka, Zambie, septembre 1999.

1997 : Audit ``Prévention des AES``

réalisé au CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?